La Visite Longue est passée à 70€

La “Visite Longue” a augmenté le 1er novembre 2017 et cumulée au MD, atteint 70€… elle pourra même être cotée 3 fois/an !

Cette augmentation rémunère à sa juste valeur ces visites longues et difficiles (patients compliqués et souvent polypathologiques pour lesquels il faut faire beaucoup de coordination)

Depuis le 1er novembre 2017, on peut coter
VL + MD = 70 €       (+ IK si besoin )

attention:
– Vous devez être le médecin traitant déclaré
– ET le patient doit être en ALD pour Alzheimer, Parkinson, SEP et autres maladie neurodégénératives….

 

Les nouveautés au 1er novembre2017 (outre le changement de tarif)

  • On peut désormais coter la VL jusqu’à 3 fois par an ( c’était une seule fois avant)
  • et la présence de l’aidant n’est plus obligatoire

 

le texte officiel

Dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012, l’article 27.2 propose la création d’une visite longue et complexe, réalisée par le médecin traitant au domicile du patient atteint de maladie neuro-dégénérative, en présence des aidants naturels.

Il est donc créé l’article 15.2.3 à la NGAP : « Consultation réalisée au domicile du patient atteint de maladie neuro-dégénérative par le médecin traitant ».

  • La visite longue et complexe doit être réalisée au domicile du patient par le médecin traitant,
  • en présence des aidants habituels (famille, aide ménagère, voisins éventuellement…).
  • Cette visite concerne les patients souffrants d’affection neuro-dégénérative identifiée et ne se limite pas aux patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de la maladie de Parkinson.
  • La liste, non exhaustive, des principales maladies neuro-dégénératives conformes à la Classification Internationale des Maladies (CIM 10) est la suivante :Affections dégénératives systémiques du système nerveux central : chorée de Huntington, ataxie
      • héréditaire, sclérose latérale amyotrophique et syndromes apparentés
      • Syndromes extrapyramidaux : maladie de Parkinson et autres dégénérescence des noyaux gris
      • centraux
      • Autres affections dégénératives du système nerveux central : maladie d’Alzheimer, maladie de Pick, maladie à corps de Lewy et affections apparentées.
      • Affection démyélinisante : sclérose en plaques et affections apparentées
      • Maladie de Creuzfeld-Jacob
  • Le patient doit être en ALD pour cette pathologie neuro-dégénérative identifiée.
  • Cette visite doit être en rapport avec l’ALD.
  • Elle n’ouvre droit à aucune majoration.

L’évaluation gérontologique, la prévention de la iatrogénie médicamenteuse, le soutien aux aidants,
l’information sur les structures d’aide à la prise en charge, la formation des aidants et la protection
juridique du patient font partie intégrante de la visite.

 

Majorations ?

  • la VL n’ouvre droit à aucune majoration

 

Cas particulier en EHPAD

  • si l’établissement d’hébergement est en option tarifaire partielle, la VL est facturée à l’assurance maladie par le médecin traitant,
  • si ’établissement est en option tarifaire globale, la facturation se fait directement à l’ EHPAD.

donc attention aux EHPAD à “budget global” qui parfois n’appliquent pas les tarifs de la convention: bien les prévenir des changements