PCV: Majo Covid liée au déconfinement

La CNAM vient de décider dans le plus grand secret – et avec un léger retard – la création d’une nouvelle lettre-clé pour les situations complexes liées aux Covid en période de déconfinement

Cotation : PCV = 46€

ou en visite à domicile

PCV+MD = 56 €

Quels médecins ?

  • Médecin traitant
  • Tout autre médecin impliqué dans la prise en charge du patient lorsque celui-ci n’a pas de médecin traitant désigné
     le code PCV(CCX) est ouvert pour toutes les spécialités et pour tous les secteurs de conventionnement
    Quels patients ? Les assurés vulnérables au sens du décret du 5 mai 2020 (voir encadré en fin de fiche) et les assurés reconnus atteints d’une affectation de longue durée qui remplissent au moins un des critères suivants :

Conditions

ne pas avoir eu de consultation en présentiel avec leur médecin traitant ou tout autre médecin impliqué dans la prise en charge du patient en l’absence de médecin traitant désigné pendant la période d’interdiction de tout déplacement de personne hors de son domicile, hors exceptions définies par le décret n° n° 2020-293 du 23 mars 2020;

avoir été adressé par un établissement de santé en sortie d’hospitalisation.
Modalité et taux de prise en charge : 100% via exo-div 3
Tarif : une consultation complexe à 46€ en métropole et 55,20€ dans les DROM

Modalité de facturation :

  • Si logiciel à jour de la FR 200 : facturation du code affiné PCV (transmission directe en facturation du code CCX)
  • Si logiciel non à jour de l’avenant 12 : facturation du code CCX et indication dans le dossier patient du code PCV
    Règle de facturation :

Tarif opposable obligatoire

Uniquement en présentiel

Possible en visite avec cumul de la majoration de déplacement (MD) pour les médecins généralistes

Cumuls ?

Interdiction de cumul avec les majorations d’urgence de la NGAP (article 14)

Période d’application : Du 29 mai au 30 juin 2020

MAJ du 25 juin: cette acte est prolongé jusqu’au 31 juillet 2020


Référence : Décret no 2020-637 du 27 mai 2020 modifiant le décret no 2020-73 du 31 janvier 2020 portant adoption de conditions adaptées pour le bénéfice des prestations en espèces pour les personnes exposées au coronavirus paru au JO du 28 mai 2020.

Il est bien dommage
– que cette majoration ne soit possible que jusqu’au 30 juin, tant les situations complexes en médecine générale se multiplient
– et que ce décret ai été publié après 15 jours de déconfinement… on a déjà revu une grande partie des patients à risque